NXT

Résultats de NXT TakeOver XXV

Résumé et résultats de NXT TakeOver XXV.

WWE

Ce samedi soir NXT fêtait son vingt-cinquième TakeOver. Tous les titres de la brand jaune américaines était défendus, et l’Undisputed Era y jouait sa plus grosse carte avec tous ses membres impliqués dans des matchs, Adam Cole en tête pour le titre de champion de NXT.

Roderick pas assez Strong

On démarre le show avec le match sans enjeu, si ce n’est la première victoire possible de l’Undisputed Era qui semble jouer sa plus grosse carte ce samedi soir. Roderick Strong est dans le seul match qui n’a pas de championnat en jeu, mais il affronte l’invaincu Matt Riddle, tout aussi important.

Roderick Strong s’est très bien battu, a poussé son adversaire qui semblait souffrir du dos à bout dans ce qui sera sans doute le meilleur match de Matt Riddle à NXT jusque là, mais pas suffisamment.

Matt Riddle a battu Roderick Strong par tombé avec un Bro Derek, sorte de craddle mixé avec un tombstone.

C’est cette fausse blessure au dos qui a visiblement empêché Riddle de gagner comme à son habitude par soumission, nous présentant un finisher qui lui permet de gagner désormais aussi ses matchs par tombé.

Street Champions

Les titres de champions par équipe sont en jeu dans le match suivant. Après avoir été laissés vacants par les Vikings Raiders, partis à RAW, il a été décidé que ceux-ci seraient remis en jeu dans un ladder match entre les équipes de Bobby Fish et Kyle O’Reilly (Undisputed Era), Oney Lorcan et Danny Burch, The Street Profits et Steve Cutler et Wesley Black (The Forgotten Sons).

Après plusieurs minutes d’un excellent et brutal affrontement entre les différentes équipes et une performance à couper le souffle (et surtout à casser le dos) de Kyle O’Reilly, Jaxson Ryker est venu s’incruster dans le match pour débarrasser le ring de tous les catcheurs qui ne sont pas de son clan. Après plusieurs minutes ceux-ci reprendront le dessus mettant Ryker hors d’état de nuire.

Les Street Profits ont décroché les ceintures pour devenir champions par équipe de NXT

Les Forgotten Sons étaient à deux doigts de la victoire quand Angelo Dawkings et Montez Ford sont réapparus sur le ring pour les empêcher de décrocher les titres.

Pas de titre mais un selfie pour Breeze

Le match suivant voyait Tyler Breeze, remplaçant de luxe pour Dominik Dijakovic actuellement blessé au genou, affronter Velveteen Dream pour son titre de champion d’Amérique du Nord. Un match qui malgré une absence de suspense quant au résultats n’a pas manqué d’essayer de nous en offrir avec de nombreux nearfalls.

Velveteen Dream finira par jouer au plus malin, jeu qu’il gagnera, en donnant sa ceinture pendant le match à Tyler Breeze qui la rend à l’arbitre, mais qui se fait distraire et ne voit pas Dream qui en profite pour attaquer.

Velveteen Dream a battu Tyler Breeze avec son Death Valley Driver pour conserver son titre.

Après le match Velveteen Dream nargue son adversaire du soir… avant de lui proposer un selfie, signe de respect entre deux catcheur aussi désormais parce que c’est 2019.

Baszler conserve, Shirai s’énerve

Io Shirai devenue challengeuse légitime après le départ de Kairi Sane vers le main-roster, affrontait dans le match suivant la championne de NXT Shayna Baszler pour son titre.

Un match que vous ne pouviez évidemment pas imaginer sans l’intervention de Jessamyn Duke et Marina Shafir qui se sont tout de même faites surprendre par Candice LeRae venue les maitriser à coups de kendo stick. Mais cette intervention distrait un peu trop Io Shirai qui elle se fait surprendre par la Kirifuda Clutch de la championne qui la fera abandonner un peu plus tard.

Shayna Baszler a battu Io Shirai par soumission avec la Kirifuda Clutch pour conserver son titre.

Si vous croyiez par contre que Io Shirai allait en rester là vous vous mettez le doigt dans l’oeil. Assise au sol au bord du ring, la japonaise ramasse un kendo stick et attaque la championne avant de la terminer avec un moonsault assisté d’une chaise. Un coup qui marque et qui envoie un message clair: ce n’est pas terminé.

Stephanie McMahon est au premier rang, sans doute pour qu’on lui montre que le catch féminin peut très se faire sans parler de “révolution” ou en plaçant des “making history” toutes les trente secondes.

Adam Cole choque le système

Dans le main-event de ce show Adam Cole avait le droit à une seconde chance au titre de champion de NXT face à Johnny Gargano. Cette fois, contrairement au 2 out of 3 falls match de TakeOver : New York, il n’y a qu’une seule manche et Adam Cole ayant gagné a première, le leader de l’Undisputed Era a toutes les raisons de croire qu’il pouvait gagner ce samedi soir.

Cole n’aura même pas à faire venir ses partenaires de l’Undisputed Era pendant le match, bien qu’il ait distrait Johnny Gargano en faisant semblant de les appeler à l’aide quand l’arbitre Drake Wuertz était KO à l’extérieur du ring.

Adam Cole a battu Johnny Gargano par tombé avec le Last Shot pour devenir champion de NXT.

Les quatre membres de NXT, bien que seul Cole ait remporté son match, célèbrent ensemble sur le ring la victoire de leur leader. Ce n’est pas une grande victoire pour le clan entier, mais une belle victoire pour Adam Cole. Pour Johnny Gargano le constat est assez dur puisque le catcheur perd son titre dès la première défense, comme ce fut le cas pour le titre d’Amérique du Nord. Quelque part, Tommaso Ciampa est certainement en train de regarder le résultats de ce match avec un sourire en coin.

Les plus lus

To Top