WWE

La WWE « business essentiel » en Floride, un timing qui interroge

linda vince mcmahon donald trump

Alors que la WWE se voit qualifiée de « business essentiel », les liens entre Vince McMahon et Donald Trump interrogent à nouveau.

Dans la situation actuelle liée à la pandémie de COVID-19, voir la WWE poursuivre ses activités relève de plus en plus de l’absurde, et inquiète à raison du fait des risques de contaminations entre Superstars et employés. Pourtant, la Floride lui a donné comme à plein d’autres structures et médias l’autorisation de continuer ses émissions.

D’une manière plutôt surprenante, la WWE a obtenu de la part de l’État de la Floride et de son Gouverneur le droit de poursuivre ses activités au sein du Performance Center à Orlando. La Floride en effet déclaré essentiel “les employés d’organisations sportives et de productions de médias avec une audience nationale — y compris les athlètes, performers, équipes de productions, équipes exécutives, équipe médias et toute autre personne nécessaire pour faciliter les services de soutien à cette production — uniquement si le lieu est fermé au grand public.” L’Etat ne s’en cache pas, « [Ces business] sont importants pour l’économie de la Floride » a déclaré un porte parole du Gouverneur républicain Ron DeSantis. Une semaine auparavant, le Comté d’Orange demandait, alors que le confinement avait été ordonné, à la WWE de cesser toutes ses opérations.

La question qui se pose c’est : en quoi sont-ils actuellement importants pour l’économie de la Floride ? Ces shows ne génèrent aucune vente de billet, aucune venue de fans comme cela aurait dû être le cas pour WrestleMania 36 à Tampa et la WWE ne loue aucune infrastructure, étant propriétaire des murs dans lesquels elle tourne aujourd’hui. Évidemment la Floride a des intérêts là-dedans, celle-ci espère par exemple pouvoir attirer la 38ème édition de WrestleMania à Tampa, et compte bien sur le fait que la WWE y reviendra dans le futur. Jusque là rien n’est surprenant.

Et voilà qu’arrive Linda McMahon

Malheureusement pour la WWE la presse mainstream et locale s’est déjà emparée de l’affaire et plusieurs journalistes pointent certains faits politiques qui ont lieu à un timing plutôt étonnant quand on connait les affinités de la WWE et Vince McMahon avec le pouvoir en place. La femme de ce dernier, Linda McMahon a servi l’administration Trump avant de prendre la tête du Comité d’Action Politique (PAC) America F1rst visant à soutenir la campagne de réélection de Donald Trump à la fin de l’année. Ce « Super PAC » ainsi dirigé par Linda McMahon a notamment annoncé vouloir investir 18,5 millions de dollars dans les villes de Tampa et Orlando le 9 avril, soit le jour où la décision de rendre les organisations à l’image de la WWE « essentiels » a été prise.

Pas plus tard que ce mardi, Donald Trump a lui-même annoncé que Vince McMahon ferait partie d’un grand groupes de dirigeants avec d’autres propriétaires d’organisation sportive avec Dana White et les dirigeants de la NBA, NFL ou MLB qui aideront à relancer l’économie et principalement à décider de quand les événements sportifs pourront reprendre à la normale.

Publicité

 

La WWE semble jouer gros dans cette histoire qui la met malheureusement une nouvelle fois sous les projecteurs de la presse mainstream pour de mauvaises raisons. La compagnie de Stamford qui ne vit principalement plus que de ses revenues télévisés actuellement semble en effet avoir peur qu’en stoppant ses émissions, ses diffuseurs FOX et NBC Universal n’en profitent pour tirer la situation à leur avantage, les contrats les liants à la WWE obligeant cette dernière à produire un certain nombre d’émission en direct dans l’année. La WWE a par ailleurs déjà durement touchée cette semaine par la fermeture prématurée de la XFL, la ligue de football de Vince McMahon, dont on a découvert qu’elle était en partie financée par la WWE.

Celle-ci a ainsi confirmé la semaine dernière, et ce malgré le test positif au COVID-19 d’une de ses personnalités révélé la semaine dernière, qu’elle reprendrait les tournages en direct dès ce lundi avec Monday Night RAW et se veut porteuse d’espoir dans une période sombre comme celle-ci.

Il est important de noter que la WWE n’est pas la seule à pouvoir profiter de cette certification de business essentiel. La All Elite Wrestling pourrait très bien en profiter aussi, mais celle-ci a déjà tourné assez de contenus pour tenir ces prochaines semaines et a tout arrêté pour l’instant. L’UFC de Dana White aussi pourrait en profiter — celui-ci envisage d’organiser UFC 249 le 9 mai prochain sans pour le moment révéler le lieu, mais la Floride serait évidemment grandement envisagée. N’importe quelle structure sportive pourrait organiser un événement, tant qu’il n’y a pas de public.

Articles populaires

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });