NJPW

La NJPW annonce Resurgence le 14 août en présence des fans américains

njpw resurgence

Après plus d’un an et demi à huis-clos, la branche américaine de la NJPW produira Resurgence le 14 août prochain au LA Coliseum devant une foule de fans américains.

NJPW

Le lancement de la branche américaine de la NJPW fut touché dès ses débuts par la pandémie de COVID-19 et cela fait désormais un an et demi qu’un show de la NJPW of America n’a pas vu la présence des fans.

Reclus au Oceanview Pavilion de Los Angeles depuis août dernier pour son programme hebdomadaire Strong, les catcheurs anglophones de la New Japan vont bientôt pouvoir prendre l’air et se produire de nouveau devant des fans pour la bannière de la promotion nippone.

La New Japan Pro Wrestling a en effet annoncé le show Resurgence le 14 août prochain qui se déroulera en plein air. Le L.A Coliseum sera le théâtre du retour à la normale de la NJPW sur le territoire américain. L’enceinte est connue pour avoir accueilli les Jeux Olympiques en 1932, 1984 et ainsi que prochainement en 2028. Néanmoins, l’événement se produira à la salle The Torch, une salle de concert de 5 000 spectateurs à proximité du stade, telle le Daily’s Place jouxtant le TIAA Bank Field.

À lire aussi : NJPW Summer Struggle 2021 : El Desperado défend le titre IWGP Junior Heavyweight, Taichi & Zack Sabre Jr. les titres par équipes

Publicité

Une bonne trempes de catcheurs sont d’ores et déjà annoncés pour Resurgence tels que le champion IWGP US Jon Moxley, le champion NEVER Openweight Jay White, le champion Strong Openweight Tom Lawlor, les Good Brothers ou encore Lio Rush, qui malgré l’annonce d’une retraite anticipée, tient à compléter ses dates pour le compte de la NJPW.

L’événement marquera par ailleurs le retour du jeune Shota Umino sur les rings de la New Japan, ce dernier était parti en excursion au Royaume-Uni fin 2019 et n’a pas combattu depuis mars 2020.

Bien que l’obligation du port du masque a été levé le 15 juin dans l’Etat de Californie, la NJPW a préconisé que les fans américains le garde durant l’événement, comme leurs homologues de l’autre côté du Pacifique.

Publicité

 

En haut