Actualité

Pourquoi la WWE ne s’inquiète-t-elle pas des mauvais ratings ?

Les ratings de la WWE, et plus particulièrement Monday Night RAW souffrent d'une assez forte baisse ces dernières semaines. Pourtant aujourd'hui lors du bilan trimestriel de la WWE, le sujet a été évité.
© WWE

Aujourd’hui pour la WWE c’était l’heure du bilan économique pour le troisième trimestre de 2015. Au programme on a beaucoup entendu parler comme c’est le cas depuis son lancement du WWE Network, devenue la seconde source de revenus pour la compagnie derrière les revenus TV. Le service de streaming et de vidéo à la demande de la compagnie reste stable et compte 1,2 millions d’abonnés.

Mais un autre sujet qui fait pourtant beaucoup parler ces dernières semaines — voire ces derniers mois même — a été en grande partie évité par la WWE lors de la conférence téléphonique organisée aujourd’hui : les ratings des shows hebdomadaires de la WWE. Depuis le début du mois de septembre les ratings de Monday Night RAW ont entamé une chute vertigineuse passant de 2.7 à un triste 2.2 cette semaine. Une situation qui ne semble pas tellement alarmer la WWE visiblement, et pour plusieurs raisons.

En premier lieu, c’est parce que la WWE n’a pas les mêmes chiffres que ceux publiés par plusieurs sites d’informations de catch ou de médias. En effet si ceux-là s’appuient sur le simple nombre de téléspectateurs présents devant leur poste de télévisions, la WWE y ajoute les visionnages en DVR (enregistré et visionné plus tard) et replay, ainsi que la diffusions sur différentes plateformes comme Hulu.

Exemple avec ce tableau publié par Brandon Howard de Voices Of Wrestling. Quand on regarde la moyenne des ratings du dernier trimestre, on tombe sur 2.6. La WWE de son côté revendique une moyenne de 3.2.

Ensuite, comme cela a été révélé aujourd’hui, les revenus TV ont augmenté de 55% au précédent trimestre par rapport à la même période l’an dernier. Cette augmentation est principalement dus aux autres programmes comme Total Divas qui maintiennent leurs audiences ou encore à l’arrivée cette année de Tough Enough sur USA Network — malgré des audiences bien en deçà des attentes.

Et puis pour finir, la WWE a aujourd’hui aussi annoncé avoir signé avec 37 nouveaux partenaires publicitaires pour ses shows diffusés sur les chaines du groupe NBC Universal (RAW, SmackDown et Total Divas). Et ce n’est pas une surprise: tant que les annonceurs viendront, tout ira bien pour Vince McMahon.