Résumé

RAW du 20 juin : résumé de la soirée

Résumé de l'épisode de Monday Night RAW du 20 juin.
reigns-vs-rollins © WWE (capture d'écran)

Vingt-quatre heure après Money In The Bank Monday Night RAW va lancer la suite des rivalités en cours et probablement en lancer de nouvelles pour cet été. A noter que la Wyatt Family a été annoncée de retour dans le pre-show ainsi qu’un match pour le titre de championne de la WWE entre Charlotte et Paige.

RAW ouvre avec Dean Ambrose acclamé par le public, 24h après son sacre en tant que champion du monde poids lourds de la WWE. Il est ensuite rejoint par Roman Reigns et Seth Rollins. Les deux réclament un match revanche pour le titre de champion du monde poids lourds. Shane McMahon arrive pour annoncer que Seth Rollins et Roman Reigns s’affronteraient dans le main-event de ce soir pour désigner le challenger au titre de Dean Ambrose lors de Battleground le 24 juillet prochain.

La rivalité Kevin Owens contre Sami Zayn reprend de plus belle

Sami Zayn affrontent ensuite Kevin Owens. Sami Zayn remport le match en contrant une Pop Up Powerbomb en roll up. Kevin Owens attaque ensuite Sami Zayn sur la rampe, forçant les arbitres à intervenir pour séparer les deux catcheurs. Au retour de la pub Owens et Zayn sont toujours en train de se battre en coulisse.

John Laurinaitis arrive ensuite dans le rôle du type qui veut récupérer la place de general manager de SmackDown. Comme pour Teddy Long et Kane, Shane McMahon vient lui expliquer que cela ne se fera pas.

Enzo Amore et Colin Cassady apparaissent ensuite pour affronter les Vaudevillains. Enzo & Big Cass remportent le match.

AJ Styles mécontent du Club

AJ Styles vient pour s’expliquer à propos du match de la veille à Money In The Bank qui l’a vu gagner grâce à Karl Anderson et Luke Gallows. Pour lui ces derniers ont donné une excuse à John Cena. Il demande des excuses aux deux catcheur du Club, qui s’exécutent tant bien que mal. Styles explique ensuite qu’ils doivent s’excuser à John Cena, ce qu’ils font mais le champ les refuse.

John Cena affronte Karl Anderson dans un match proposé par AJ Styles. Bien que Styles et Luke Gallows avaient quitté la salle pour laisser Anderson affrotner John Cena seul, quand John Cena porte son attitude adjustment et fait le tombé Styles et Gallows réapparaissent pour attaquer le champ.

En interview pour revenir sur ce qu’il s’est passé la veille à Money In The Bank après son match, Becky Lynch se fait de nouveau attaquer par Natalya qui explique « Pour la première fois depuis des années, je vais m’occuper de moi-même! ».

Baron Corbin affronte Zack Ryder. Malgré un match dans lequel Ryder s’est pas mal défendu, Baron Corbin remporte le match.

La division féminine va mieux: Sasha Banks est de retour

Paige affrontent Charlotte pour son titre de championne de la WWE comme cela avait été annoncé plus tôt dans la soirée. Aidée par Dana Brooke qui distrait l’arbitre et Paige par la même occasion, Charlotte conserve son titre. Mais alors que la championne et Dana Brooke attaque Paige, Sasha Banks fait son retour pour l’aider, et brandit ensuite le titre resté sur le ring.

La Wyatt Family a fait son retour comme annoncé plus tôt dans la soirée. A peine le temps de célébrer leur retour — à leur façon — ils sont rejoint par les New Day.

Titus O’Neil affronte de nouveau Rusev au lendemain de leur match à Money In The Bank. Mais le match ne commence pas vraiment, les deux catcheurs se battent simplement.

Un triple menace pour Dean Ambrose

Arrive enfin le main-event. Seth Rollins et Roman Reigns s’affrontent ainsi pour déterminer le challenger au titre de Dean Ambrose à Battleground le 24 juillet prochain. Le match se terminant sur un double décompte à l’exterieur suite à un spear de Reigns sur Rollins par dessus la table des commentateurs espagnols. Il n’y a donc pas de gagnant.

La décision est prise : Dean Ambrose défendra son titre de champion du monde poids lourds dans un triple-menace contre Reigns et Rollins lors du prochain pay-per-view de la WWE.

Darren Fog
Auteur :
Fondateur et rédac-chef de VoxCatch.