Résumé

SmackDown Live du 11 avril : Résumé et résultats

WWE

Dans ce nouvel épisode de SmackDown Live, la brand bleue fait son petit marché au Superstar Shake-up et va tenter de tirer son épingle du jeu après s’être tout de même fait dépouiller de quelques unes de ses superstars fétiches comme Alexa Bliss, The Miz ou Dean Ambrose.

SmackDown Live devient le nouveau Kevin Owens Show

C’est sans surprise que Kevin Owens démarre cet épisode en annonçant son arrivée dans la brand bleue — mais sans sa barbe qui est restée à RAW. Il s’offre une petite cheap heat et parle même un peu en français québécois pour l’occasion. Il se proclame aussi le nouveau visage des Etats-Unis.

Baron Corbin entre et l’interview et lui explique qu’il pourrait le battre. On a bien ri. Sami Zayn arrive à son tour pour annoncer avec grande joie qu’il rejoint SmackDown. Kevin Owens n’en croit pas ses yeux, « cela ne peut pas être réel » s’exclame-t-il. AJ Styles à son tour arrive pour ajouter un peu de sa nouvelle personnalité face et expliquer que ce n’est pas le Kevin Owens Show mais c’est SmackDown Live. Facile.

Daniel Bryan arrive pour annoncer un match entre AJ Styles, Sami Zayn et Barry Corbin pour la place de challenger au titre de champion des Etats-Unis de Kevin Owens.

Premier match de la soirée entre le champion de la WWE Randy Orton et Erick Rowan qui se lance visiblement en solo, nouveau masque pour l’occasion. Randy Orton domine Erick Rowan pendant la totalité du match mais Bray Wyatt qui n’est pas encore totalement parti apparait sur l’écran géant et distrait Orton.

Erick Rowan va donc ne profiter et lancer une partie des escaliers métalliques du ring sur Orton, ce qui du coup est très idiot puisqu’il est disqualifié et offre la victoire à Randy Orton. Pas malin.

Défense de titre réussie pour les Usos

Le second match de et épisode de SmackDown Live est un match de championnat: Les Usos défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre les American Alpha, comme annoncé la semaine dernière lors de Talking Smack.

Les Usos remportent le match, excellent affrontement entre les deux équipes. Mais la suite est moins délicieuse: les Shining Stars, qui sont donc transférés à SmackDown attaquent les American Alpha.

On nous annonce aussi le transfert de Jinder Mahal. On se demande qui à SmackDown a pu penser que s’offrir Primo, Epico et Jinder Mahal c’était faire une bonne affaire.

Mahal affronte par ailleurs Mojo Rawley, parce qu’il reste un petit différent entre les deux suite à la bataille royale de WrestleMania 33 qu’a gagné Rawley avec l’aide de Rob Gronkowski qui, comme par hasard, est encore là ce soir et qui lance sa bière au visage de Mahal. Mojo Rawley gagne le match grace à Rob Gronkowski, encore une fois du coup.

Tamina Snuka et Charlotte Flair rejoignent les femmes de SmackDown

Shane McMahon fait son entrée pour parler de la division féminine de SmackDown. Il remercie d’abord les superstars partie à RAW hier avant d’accueillir la division féminine de SmackDown, Naomi, Natalya, Carmella et Becky Lynch. Shane McMahon félicite Naomi pour sa victoire à WrestleMania.

Mais la vrai raison de la venue de Shane McMahon, c’est pour annoncer la venue de deux nouvelles catcheuses dans la division féminine de la brand bleue afin de remplacer Alexa Bliss et Mickie James. La première à être annoncée est Tamina Snuka qui fait son retour ce soir mais qui est accueillie par des chants « We want Sasha », à son grand étonnement. La seconde catcheuse annoncée est Charlotte Flair. Ça compense, le public semble content.

On annonce aussi l’arrivée de Sin Cara et Rusev à SmackDown. Rusev est annoncé sans Lana. Celle-ci rejoindra pourtant bien SmackDown mais a été annoncée à part et non comme deal du Superstar Shake-up. Ses débuts de catcheuses sont dans les rumeurs depuis plusieurs semaines et celle-ci s’entraine pour cette raison depuis un moment déjà.

Tye Dillinger affronte Aiden English, qui fait désormais cavalier seul depuis le départ de Simon Gotch la semaine dernière. Victoire facile de Tye Dillinger.

Nakamura fait simple face à Ziggler

Dolph Ziggler vient se plaindre du fait que le Superstar Shake-up attire toute l’attention. Il dit que de son côté, il reste à SmackDown, avant de se faire huer par le public.

Il est interrompu par Shinsuke Nakamura qui encore une fois obtient une énorme ovation du public. Ziggler lui demande qui il est pour se permettre de l’interrompre, mais c’est le public qui se charge de la réponse avec des chants « Nakamura ». « Tu veux savoir qui je suis ? » lui demande-t-il, « Je suis Shinsuke Nakamura ». Simple. Le public continue de chanter son nom quand Ziggler tente de l’attaquer d’un superkick rattrapé par Nakamura qui le repousse. Ziggler préfère quitter le ring.

On fera pas plus simple comme segment. Ziggler et Nakamura se sont affrontés la semaine dernière en dark match, la WWE va sans doute lancer une rivalité entre les deux pour mettre Nakamura sur les rails de la brand bleue.

On nous annonce le dernier transfert de la soirée: celui des New Day qui rejoignent SmackDown. Sans doute la meilleure solution pour relancer le trio.

AJ Styles en route pour le titre des Etats-Unis

AJ Styles, Sami Zayn et Baron Corbin s’affrontent pour la place de challenger au titre de champion des Etats-Unis de Kevin Owens.

C’est AJ Styles qui remporte le match sur un Phenomenal Forearm sur Sami Zayn qui venait d’échapper à un Styles Clash et qui a mis Corbin KO d’un Helluvah Kick au terme d’un excellent match de presque vingt minutes. AJ Styles est donc le prochain challenger au titre de champion des Etats-Unis, une fois sans doute que Kevin Owens se sera débarrassé de Chris Jericho à Payback le 30 avril prochain.

Après ce Superstar Shake-up on peut le dire, SmackDown va être génial dans l’année qui vient. Le main event de cet épisode en est déjà une preuve.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media