Actualité

Les femmes ont fait le main event des trois principaux shows de la WWE cette semaine

WWE

Cela ne vous a sans doute pas échappé, la WWE a permis cette semaine à ses catcheuses de faire le main event de chacun des shows principaux de la semaine, Monday Night RAW, SmackDown Live et NXT. Si les main event féminin se font de moins en moins rare dans la compagnie de Stamford, trois soirs, c’est du jamais vu.

Trois main events féminin qui ne sont sans doute pas le fruit du hasard, et dont la compagnie compte bien se vanter en qualifiant de « semaine historique » pour les femmes à la WWE.

Sasha Banks de retour dans la course au titre

En effet lors de Monday Night RAW c’était un Gauntlet Match féminin qui était organisé pour désigner la challengeuse au titre de championne de RAW d’Alexa Bliss. Ce qui contraste par ailleurs beaucoup avec la semaine précédente où les femmes n’avaient eu qu’une dizaine de minutes sur les trois heures de RAW.

Nia Jax, Bayley, Mickie James, Dana Brooke, Emma et Sasha Banks se sont affronté pendant une demi-heure ce lundi, match dans lequel Nia Jax a tenu jusqu’à la fin avant de se faire éliminer par soumission par le Banks Statement de Sasha Banks qui aura ainsi la chance d’affronter Alexa Bliss pour son titre à WWE Great Balls of Fire le 9 juillet.

Carmella confirme sa place de Mrs MITB

À SmackDown Live, c’était une redite. En effet suite à l’intervention de James Ellsworth dans le Money In The Bank Ladder Match féminin lors du pay per view du même nom qui était grimpé à l’échelle pour décrocher la mallette en faveur de Carmella, Daniel Bryan a décidé de refaire le match cette semaine.

Carmella était toujours dans le match, ainsi que les quatre autres participantes Becky Lynch, Charlotte Flair, Natalya et Tamina. Pas de changement puisque c’est de nouveau Carmella qui a décroché la mallette et toute seule cette fois, malgré une nouvelle tentative de James Ellsworth de décrocher la mallette. Une tentative avortée par Becky Lynch qui n’en a visiblement pas fini avec James Ellsworth.

Asuka et Nikki Cross prouve la supériorité de NXT

Le bouquet final de ces trois matchs, c’était à NXT qu’il a eu lieu. Annoncé il y a deux semaines après le final du triple menace à élimination qui a vu Asuka et Nikki Cross terminer le match sans pouvoir déclarer de vainqueur — l’arbitre ayant arrêté le match quand les deux catcheuses sont allées se battre en coulisse — après avoir éliminé Ruby Riot, le premier Last Woman Standing de l’histoire de la WWE a eu lieu entre les deux catcheuses pour le titre de championne de NXT dans l’épisode de cette semaine.

La championne de NXT Asuka et Nikki Cross ont ainsi donné tout pour ce match et ont pris des risques assez incroyables pour notre divertissement. Il y avait tout ce que vous pouviez vous attendre à trouver, voire plus, dans un Last Woman Standing. Des chaises, des tables, une poubelle et même une échelle d’où Asuka a porté une incroyable souplesse à Nikki Cross sur la table des commentateurs.

Avec un tel match, Asuka et Nikki Cross on non-seulement prouvé la supériorité de la division féminine de la brand jaune sur celles de RAW et SmackDown — due à un booking plus travaillé — mais ont prouvé que les femmes à la WWE pouvait autant faire lever les foules que les hommes, comme l’avaient déjà fait Sasha Banks et Bayley il y a deux ans lors de NXT TakeOver : Brooklyn. Deux matchs qui vont sans doute rester dans les mémoires des fans de catch comme de vrais moment charnière du catch féminin de la WWE.

Mais si la WWE se vante d’avoir laissé les femmes faire les main events cette semaine, elle a plutôt intérêt à montrer de la constance dans son booking et ne pas nous décevoir en faisant à nouveau retomber le soufflet. Il y a pas mal à faire et les catcheuses de la WWE sont capables de beaucoup.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut