WWE

Petit tour des Superstars absentes de la WWE actuellement

sami zayn

La WWE compte de nombreuses Superstars absente des rings actuellement.

WWE

En cette période plutôt calme niveau actualité, on s’est dit qu’on allait faire l’appel. L’occasion de réaliser qu’il y a beaucoup d’absents à la WWE en ce moment.

Entre blessure, retraits dus à la pandémie de COVID-19 et les nombreux cas du Performance Center ou parce que la compagnie de Stamford n’a rien pour eux, la plupart on leur raison. Petit tour des Superstars absentes des rings actuellement.

Un membre est blessé, et l’équipe est absente

AOP :  Les AOP sont en effet absents des écrans de la WWE depuis mars dernier en raison d’une blessure de Rezar. L’absence estimée était de six mois, si la convalescence se passe bien ceux-ci devraient faire leur retour en septembre.

Apollo Crews : Absent depuis quelques semaines mais la raison n’a pas été révélée. Un test positif au COVID-19 pourrait en être la cause. Son retour est prévu ce lundi soir à Monday Night RAW.

Publicité

Austin Theory : Un temps allié à Seth Rollins et Murphy, Theory a disparu après le départ de Paul Heyman de la tête de l’équipe créative de RAW. Aucune raison pour son absence n’a été dévoilée.

Becky Lynch : Absente depuis mai dernier. L’ancienne championne de RAW a annoncé être enceinte de son premier enfant. Aucun retour n’est pour le moment envisagé dans un futur proche.

Un nouveau Bo Dallas ?

Bo Dallas : On ne l’a pas vu depuis l’automne dernier et le départ de Curtis Axel, son partenaire de la B-Team ne va pas arranger les choses. Au dernière nouvelles, le catcheur annonçait « un tout nouveau Bo » lors de son retour sur Twitter. On attend encore.

Carmella : Absente depuis Money In The Bank. Aucune raison officielle annoncée.

Charlotte Flair : Absente depuis la fin du mois de juin. Celle-ci a du se faire opérer pour régler un problème de prothèse mammaire comme elle l’a avoué récemment sur Twitter en réponse aux trop nombreuses rumeurs. À l’écran pour la storyline, la WWE a annoncé une blessure et une opération à la clavicule.

Publicité

Daniel Bryan : Après avoir participé à la finale du tournoi pour le titre de champion Intercontinental remporté par AJ Styles, Daniel Bryan s’est mis en congés pour accueillir le second enfant qu’il a eu avec Brie Bella, né ce samedi 1er août.

Edge : Souffrant d’une déchirure du triceps, Edge a dû subir une opération pour soigner sa blessure. Son absence est estimée à plusieurs mois.

Elias : À l’écran le catcheur a été impliqué dans « l’accident » qui a lancé la rivalité entre Sheamus et Jeff Hardy afin de justifier son absence. En réalité Elias souffrait d’une déchirure pectoral et avait besoin de repos pour soigner cette blessure. Il faut en temps normal quatre mois de convalescence pour une telle blessure, son retour pourrait se faire à l’automne si tout se passe bien.

Publicité

Ember Moon loin d’être de retour

Ember Moon : L’ancienne championne de NXT est absente en raison d’une déchirure du tendon d’Achille et a avoué que sa blessure pourrait mettre fin à sa carrière. Dans le meilleur des cas, la catcheuse indiquait récemment qu’il lui faudra environs deux ans de convalescence.

Jaxson Ryker : Le leader des Forgotten Sons et son clan ont disparu quelques temps après le tweet de soutien à Donald Trump alors que le mouvement Black Lives Matter battait son plein. Coïncidence ?

The Usos : Comme pour les AOP, le duo est absent en raison d’une blessure de Jimmy Uso. Celui-ci s’est blessé à la cheville lors du Ladder Match de WrestleMania 36 et a dû subir une opération nécessitant six à neuf mois d’absence.

Jinder Mahal : L’ancien 3MB a du se faire ré-opérer du genou qui l’avait déjà forcé à s’absenter quelques mois auparavant. La durée de sa convalescence n’a pas été révélée.

Jordan Devlin : La WWE le considère toujours comme champion Cruiserweight si l’on en croit son site, mais le catcheur est absent, bloqué chez lui en Irlande. Le catcheur est de plus visé par des accusations en marge du mouvement #SpeakingOut pour lesquelles la WWE avait dit enquêter.

Publicité

Kalisto : Il ne vous aura pas échappé qu’il manquait un Lucha House Party depuis plusieurs mois. L’ancien champion Cruiserweight est absent des rings depuis la fin décembre 2019 après s’être blessé en house-show. Kalisto souffre d’une déchirure de ligaments à l’épaule conséquence d’une luxation. La date de son retour n’est pas connue, mais le luchador a signé un nouveau contrat avec la WWE au printemps.

Kofi Kingston au repos

Kofi Kingston : Après la perte des titres de champions par équipe contre Cesaro et Shinsuke Nakamura, Kofi Kingston a annoncé à l’écran qu’il allait s’absenter quelques semaines. On ne connait pas la raison exacte de son absence même s’il peut s’agir d’une simple période de repos. À l’écran celui-ci a simplement indiqué que les médecins lui avait conseillé du repos pour soigner une blessure.

KUSHIDA : Le catcheur japonais est absent depuis la fin du tournoi pour le titre de champion Cruiserweight. La raison de son absence n’est pas connue.

Lars Sullivan : Après une année 2019 ratée due à une blessure en juin et à quelques mésaventures dans sa vie privée, Lars Sullivan n’est plus apparu sur les écrans de la WWE mais est toujours employé par celle-ci. On ne sait pas si un retour est envisagé.

Liv Morgan : La catcheuse était sur le point de renouer avec Ruby Riott avant de disparaitre des écrans au moment de la révélation de nombreux cas de COVID-19 au sein du Performance Center de la WWE. Aucune informations quant à cette absence n’a pour le moment été dévoilée.

Mickie James : Absente des rings depuis plus d’un an et toujours sous contrat avec la WWE, ses apparitions étaient déjà sporadiques depuis le début de l’année 2019.

Mojo Rawley : Absent depuis juin dernier, le catcheur semble simplement avoir été mis sur la touche.

Robert Roode : Absent des écrans depuis mars dernier, Robert Roode est semble-t-il resté chez lui au Canada en raison de la pandémie de COVID-19.

Roman Reigns toujours à la maison

Roman Reigns : Le Big Dog s’est lui-même retiré de la carte de WrestleMania 36 alors que sa femme venait d’accoucher. Préférant ne prendre aucun risque pour lui et ses proches avec le COVID-19, le catcheur préfère pour le moment ne pas participer aux shows du Performance Center où plusieurs cas avaient été détecté en juin.

Sami Zayn : Le catcheur canadien a fait le choix de se retirer des rings le temps que la pandémie de COVID-19 aux États-Unis se calme, et s’est ainsi fait retiré le titre de champion Intercontinental.

Tamina : La catcheuse samoane n’est plus apparu depuis sa défaite à Money In The Bank 2020 contre Bayley. Elle a posté une étrange vidéo sur Twitter laissant imaginer un nouveau gimmick mais l’a supprimé rapidement. Plus de nouvelle depuis ce jour.

Brian Kendrick : L’une des figures de 205 Live est absente depuis le début des shows au Performance Center en mars. Pas de raison officielle dévoilée pour son absence.

Velveteen Dream : Visé par des accusations en marge du mouvement #SpeakingOut, la WWE semble avoir mis le catcheur à l’écart le temps de l’enquête.

WALTER coincé en Europe

WALTER : Le champion Britannique de la WWE aurait dû être dans une rivalité contre Finn Bálor en marge de NXT TakeOver : Tampa sur la route vers WrestleMania, mais la storyline a dû être stoppée en raison de la pandémie de COVID-19, le catcheur autrichien étant bloqué en Europe.

Xavier Woods : Blessé au tendon d’Achille en octobre dernier lors d’un house-show en Australie, le tromboniste des New Day devrait s’absenter encore quelques mois après avoir été opéré. Au total le catcheur devrait être en convalescence pendant un an. Le catcheur a tout de même signé un nouveau contrat avec la WWE depuis, tout son partenaire des New Day Big E.

À tout cela s’ajoute une grande partie du roster de NXT UK, dont le show est suspendu en raison des tournages impossibles au Royaume-Uni, COVID oblige, tandis qu’il leur est impossible de voyager jusqu’aux États-Unis.

En haut